Un pensionat des années 50 de nos jours.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Courage et soutient à toute la ville de Nice et aux familles des victimes.

Partagez | 
 

 Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Jeu 30 Oct - 19:57

Cours de français
 #COMMUN TOUTES CLASSES    




Je tournai la clé dans la serrure et appuyai sur la poignée, la porte s'ouvrant sur une salle de classe très ordonnée. Ce fut cet instant là que s'avéra être le plus merveilleux. Les vieux pupitres de bois, arborant leurs encriers, les chaises, et le vieux tableau noir. Tout était présent, comme dans une reconstitution. J'avais le sentiment d'être dans l'un de ces romans, comme Le Grand Meaulnes, où les images semblaient se dessiner d'elles-mêmes, dans notre esprit, en noir et blanc. Je trouvais cela fabuleux, et je m'émerveillai de temps de splendeur ancestrale. Je déposai mes dossiers et livres de grammaire sur le bureau qui me serait destiné, puis je m'avançai vers l'un des petits pupitres du premier rang. Je passais mes doigts sur le bois travaillé par de multiples élèves depuis des années. J'avais ce goût de l'ancien, mais il ressortait encore plus lorsque les vieux meubles et objets étaient baignés de lumière, exactement comme dans cette salle de classe. Nous étions au premier étage et les arbres, à cette heure de la journée, ne nous plongeaient pas dans l'ombre, bien au contraire.

Souriante, je me détournai de mon admiration béate et enfantine pour aller organiser mon bureau. Comme cette salle n'était destinée qu'au cours de français, je pourrais y laisser certaines de mes affaires scolaires au lieu d'avoir à les déplacer continuellement. Je rangeai dans le petit casier sous la table de bois, différents dossiers de séquence que je traiterai plus tard dans l'année. J'y ajoutai quelques romans que j'avais pris à la volée et que je pensais leur faire étudier le moment venu. Une fois que le bureau fut ordonné, j'entendis résonner avec stridence la fameuse sonnerie de reprise des cours. Nous allions pouvoir débuter. J'avais hâte de rencontrer ces élèves. C'était un moment très attendu de ma part. Je me doutais bien que ce ne serait pas réciproque. Aussi, j'effaçai de mon visage ce sourire que j'avais pu avoir, affichant un masque d'autorité composée. Je ne voulais pas paraître une dame de fer et pourtant, je ne voulais pas encore leur dévoiler la part enjouée de moi, que je ne réservais qu'à un cercle d'amis et de connaissances.

Je scrutais les grandes tables de conjugaison affichées aux murs quand vinrent les premiers élèves...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Ven 31 Oct - 17:54

La sonnerie retentit, mettant fin au cour de math pour la plus grande joie de Callie, elle ne voyait pas l’intérêt des notions qu'ils venaient d'aborder, dans sa tête il suffisait de savoir compter et ça suffisait, de toute façon elle ignorait ce qu'elle ferait de ça vie mais se lancer dans des études de math c'était même pas dans ses projets alors elle n'avait rien suivit comme d'habitude en fait, dessinant sur son cahier et sur celui de sa sœur, murmurant quand le prof avait le dos tourné. Elle en avait marre et pourtant ce n'était que la première heure de cour autant dire que la journée allait être longue, trop et elle sentait qu'elle finirait par sécher une heure ou deux.

Mais elles allaient en français et c'était la matière qu'elles avaient décidé d'apprécier et de suivre, car il en fallait bien une, elle ne pouvait pas passer leur temps à se faire remarquer, il leur fallait bien une pause, alors d'un commun accord elles avaient choisit le français, sans savoir vraiment pourquoi c'était tombé sur cette matière, elle avaient donc décidé de faire des efforts, choses au combien rares pour les poulains. Elles se regardent sourient et se prennent la main avant de sortir cahier serré contre elles, la flemme de ranger dans leur sac pour le rouvrir dans cinq minutes à peine.

Elles se dirigent vers la salle de français, toujours unies et elle restent un instant devant la porte grande ouverte, il n'y a personne pour l'instant, juste la prof qui leur tourne d’ailleurs le dos, Callie soupire, ambiance, ambiance. Elle presse doucement la main de Persé avant de finir par s’engouffrer dans la classe, sourire aux lèvres, pas hypocrite cette fois. Elles sont piqués de curiosité car elle ne connaissent pas la prof, c'est toujours excitant de découvrir des nouveaux professeur, apprendre leur technique, savoir leur mentalité. Les jumelles déclarent à l'unisson :
- « Bonjour Madame ! »
Puis elle vont vers le milieu de la salle et reste debout derrières les chaises, sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Ven 31 Oct - 23:13

Cours de français
#COMMUN TOUTES CLASSES




Je me tournai vers les premiers élèves qui étaient entrés, leur adressant un sourire neutre, presque figé. Pour ce premier cours, qui serait surtout une évaluation du niveau de chacun, j'avais réuni toutes les sections. J'avais donc à la fois des lycéens et des collégiens. Mais les deux personnages qui franchirent en premier le seuil de la porte me firent changer d'avis. C'étaient deux petites jumelles qui se tenaient la main. Intérieurement, je me disais " elles sont trop mignonnes ! ", mais je conservais sur le visage la même impartialité. Pas question de me montrer conquise par ces deux charmantes demoiselles. Je profitai de leur entrée pour me diriger vers le bureau, maintenant que j'avais bien inspecté les murs de la salle de cours. Du coin de l'oeil, je les observais. Elles avaient le même sourire. Et cette petite étincelle dans le regard. Ce devaient être deux jeune filles très malines et sans doute espiègles. Mais je ne voyais, à première vue, pas ce sourire malsain chez certains élèves. Comment ces deux-là avaient pû se retrouver dans un tel établissement ? Appuyée d'une main sur mon bureau, je feuilletais le trombinoscope pour les retrouver et fixer un nom sur ces deux visages angéliques.

Je finis par les trouver. Poulain. Leurs deux prénoms étaient issus de la mythologie, et je trouvais cela de très bon goût. Décidément, elles marquaient déjà deux bons points dans mon estime. Elles m'assénèrent le coup de grâce en déclamant leurs salutations d'une seule voix. Je ne pus que laisser une ride amusée plisser mon sourire en guise d'amusement. Je leur rendis alors leur bonjour :

" Bonjour mesdemoiselles. "


Voyant que tous les élèves avaient fini par entrer, je leur fis signe qu'ils pouvaient tous s'asseoir. Dans un raclement de chaise général, les étudiants prirent place. Je devais commencer. La majorité des regards était plongé sur moi, comme des caméras prêtent à me mettre à nu à la moindre de mes erreurs. Ca tombait bien, je n'étais pas prête à faire d'erreur. Je fis deux pas pour me placer devant mon bureau de bois et annonçai :

" Bonjour à tous. Je suis Mlle Perryn, votre professeur de français. Je vous ai tous fait venir aujourd'hui pour un cours quelque peu particulier. Vous allez passer un test, en remplissant un questionnaire, et selon vos réponses, vous serez classés par groupes de niveaux. Je trouve cela plus porteur de sens de vous faire travailler vos lacunes plutôt que de vous embêter avec des notions que vous maîtriserez déjà ! "

Tandis que je leur parlais de mes ambitions, je retournais vers le tableau où j'inscrivis mon nom, à la craie blanche sur l'ardoise noire. Cela crissait.

" Est-ce que vous avez déjà des questions à ce sujet ? "


Je m'étais de nouveau tournée vers eux. Instinctivement, mon regard se tournait vers les jumelles. Elles étaient jeunes et avaient peut-être des questions...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Mar 2 Déc - 20:11

En commun accord avec Calliopée nous avions décidé de nous tenir tranquille en Français. Justement nous venions de nous assoir à ce cours et déjà je sentait que cela allait être long, à peine arrivé la prof une certaine Madame Perryn voulait nous faire un contrôle pour voir nos difficultés et nos facilités.
Persé se dit que cela se gâtait la prof avait beau leurs sourire elle sentait bien qu'immédiatement elle allait se rendre compte de son niveau plus que piteux en français.
Lyra les regarda et demanda:
Vous avez des questions?
elle fit non de la tête puis elle recommença à regarder autour d'elle dans l'espoir de trouver le regard de quelqu'un mais ils étaient tous trop occupé à regarder le devoir que l'on venait de poser sur leur table.
Persé lu rapidement les premières questions et se dit qu'en fin de compte elle arriverait peut être à le faire sans trop de problème.
Puis elle lu les question suivante et elle se rendit compte que cela ne serait pas aussi facile que ça en avait l'air.
Persé commença a écrire les réponses qu'elle pensait être les bonnes en s'empêchant de vérifier de voir si sa jumelle marquait la même chose.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Sam 24 Jan - 18:08

J'étais dans ma chambre, je n'avais pas cours ou du moins, je l'avais décidée car, normalement, j'aurais dû avoir sciences, mais c'est nul la science, ça sert à rien ! La sonnerie retentit, je regardais ce que j'avais comme cours : français ! Chouette, c'est super le français ! Je restais sur mon lit, la flemme d'aller en cours.

Angie frappa et rentrai :

- Deb', debout, il y a cours de français ! tu as déjà séchée les sciences, ne sèche pas le français, sinon tu vas te faire punir !

Je m'en fichais d'être puni, l'école ça sert à rien ! Elle me tira par le bras, je me levais à contrecœur, pris mes affaires et la suivi. Une fois devant la salle, Angie me fit entrer de force et on se mit devant ! Oui, oui, vous avez bien lu, j'étais devant ! Avec Angie on c'était mise d'accord qu'il n'y avait que le français où on serait devant, sinon le reste des cours, c'était au fond. Je n'avais pas trop le choix, mais à chaque fois, je subissais les heures de français !

Je m'assis sur ma chaise, vautré comme d'habitude et je ne sortais rien du tout de mon maigre sac. La prof, que je n'avais pas trop fait attention jusqu'à présent se mit devant son bureau et parla :

- Bonjour à tous. Je suis Mlle Perryn, votre professeur de français. Je vous ai tous fait venir aujourd'hui pour un cours quelque peu particulier. Vous allez passer un test, en remplissant un questionnaire, et selon vos réponses, vous serez classés par groupes de niveaux. Je trouve cela plus porteur de sens de vous faire travailler vos lacunes plutôt que de vous embêter avec des notions que vous maîtriserez déjà !


En gros, je serais avec les plus faibles ! Au moins, ça m'arrangeais comme ça, je ferais rien ! Elle parla de ces ambitions, je n'avais qu'une envie, c'était de dire « on s'en fout de votre vie ! » mais je me retins. Elle écrivit son nom au tableau, je le lus et je me mis à rire, oh le nom de famille ! Elle nous demanda si on avait des questions, personne ne parla alors, moi je parlais :

- Oai, on peut mettre notre devoir à la poubelle ?

Je ne riais pas, j'avais trop la flemme d'écrire et de répondre à ces foutues questions !

Je vis que Perséphone Poulain avait commencée, elle avait l'air motivé dans cette matière, moi tout me souler ! Je repris :

- Je vous dis ça, parce que je ne ferais rien, j'y comprends rien et j'ai pas envie !

Angie me regarda d'un œil noir, je lui souris. Elle me connaissait, elle savait que je n'aimais pas bosser. Je regardais la prof avec un air de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Dim 22 Mar - 18:42

Cours de français
 #COMMUN TOUTES CLASSES    





Les feuilles une fois distribuées, aucune opposition ne s'éleva à mon encontre. Hé bien ! Je ne m'attendais pas vraiment à ce que cela soit aussi simple. Justement... une voix se fit entendre. Féminine et au ton râleur. D'instinct, je songeai à une élève de 3ème ou de 2nde. C'étaient les plus feignants et les moins investis. Les plus jeunes craignaient encore un peu notre autorité -quoi que certains ne sachent même pas ce que l'autorité pouvait signifier- et les autres ne se fatiguaient pas à soupirer plaintivement. Ils ne faisaient pas. Voilà tout.

La question concernait la possibilité de jeter mon questionnaire à la poubelle. J'avais tourné mon regard vers la jeune fille qui me fixait avec une lueur de défi dans les yeux. C'était la voisine d'Angie McDermott. La brune donna la raison de sa demande. Flemme et incompréhension. Très bien.

Je m'avançai vers elle et me tint près de son bureau, parlant à voix presque basse pour ne pas déranger ceux qui faisaient semblant de poursuivre le questionnaire.

" Comment vous appelez-vous mademoiselle ? Si vous ne comprenez pas, je peux vous aider à saisir certaines questions. Si vous êtes simplement atteinte de flemmingite, sachez que ce questionnaire me permettra de vous orienter en fonction de votre niveau. Si vous ne me rendez pas de questionnaire, vous irez avec les élèves qui ont le plus difficultés et qui auront donc davantage de travail à fournir. A vous de voir où se situe votre intérêt. "

Tout ceci, je le lui avais offert sur le ton du conseil. Effectivement, je ne voulais pas que mes élèves ne jouent pas le jeu. Ces groupes de niveaux étaient une aubaine pour eux. Et si cette demoiselle avait des facilités dans ma matière, ce serait une perte de temps, pour elle et pour moi, de s'acharner sur des bases déjà maîtrisées !

Revenir en haut Aller en bas
Erwan Johnson
Elève
Elève
avatar

Messages : 260
Age : 18

Feuille de personnage
Statut: seconde
Nombre de point défis: 90/2000
Autre compte: /

MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Dim 22 Mar - 19:40

Erwan pris sa feuille sans grand intérêt il n'avais de yeux que pour la jolie brune rebelle appelée Deborah, mais également pour sa prof de Français, bien que beaucoup plus âgée que lui, il ne pouvait s'empêcher d'avoir un faible pour elle. Il ne coutait pas que le Français allez vite devenir sa matière préférée.



"Moi madame j'ai besoin d'aide de beaucoup d'aide vous me donneriez des cours particuliers?"

Son regard passa de Deborah à Calliopée, jetant un regard noir à un intello qui avait déjà finit son devoir.

"En plus on pourrait inviter avec quelques UNE des autres élèves en difficultés"

Erwan avait bien insisté sur le féminin de sa phrase, ainsi en petit groupe il aurait plus de chance de conclure, lui et juste sa belle prof de français et 5 ou 6 autre jolie fille du pensionnat que demander de mieux?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Lun 23 Mar - 19:36

La prof s'avança vers moi, elle se mit près de mon bureau. Allais-je me faire gronder ou tout le contraire ? Elle me parla d'une voix assez basse :

- Comment vous appelez-vous mademoiselle ? Si vous ne comprenez pas, je peux vous aidez à saisir certaines questions. Si vous ne comprenez pas, je peux vous aidez à saisir certaines questions. Si vous ne me rendez pas de questionnaire, vous irez avec les élèves qui ont le plus difficultés et qui auront donc davantage de travail à fournir. À vous de voir où se situe votre intérêt.

Mais elle ne comprenait vraiment rien ! Je ne voulais pas bosser, je m'en fichais d'être dans le groupe des nuls ou non ! Je ne voulais pas être dans ce cours, je ne voulais tout simplement pas être ici, dans ce fichu pensionnat !

J'allais dire quelque chose, quand je m'aperçus qu'Erwan, le garçon qui est dans la même classe que moi, n'arrêtait pas de me regarder. Je me demandais ben ce qu'il me voulait !
Tout à coup, il se mit à parler alors que la prof était avec moi :

- Moi madame, j'ai besoin d'aide de beaucoup d'aide, vous me donneriez des cours particuliers ?

Ah, mais il n'est pas gêné celui-là ! Des cours particuliers, rien que ça ! Il me regarda et regarda quelqu'un d'autre, je suivis son regard qui se dirigeait vers Calliopée puis ensuite vers un intello qui avait déjà fini son devoir.

Erwan continua :

- En plus, on pourrait inviter avec quelques UNE des autres élèves en difficultés.

Il avait bien insisté sur le « une », j'avais bien compris qu'il voulait que je me mette avec lui. Je le regardais à nouveau, finalement ce n'était qu'un gros dragueur, il dragué même la prof de français, n'importe quoi ! Quoique moi, je n'étais pas forcément mieux avec mon séduisant prof de math.

Je regardais la prof de français :

- Bon écoutez, faites ce que vous voulez, moi, je m'en fiche de votre devoir à la noix. Si vous voulez me mettre dans un groupe, comme vous voulez, de toute façon, je ne ferais rien du tout !

Angie me relança un regard noir. Quoi ? Je n'avais pas envie de bosser, c'est tout ! Je regardais Erwan et lui lancer devant toute la classe :

- Et toi le dragueur, il va falloir que t'arrête ça tout de suite !

Je me vautrais encore plus sur ma chaise, montrant bien que je ne voulais pas bosser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Mar 24 Mar - 19:00

Cours de français
#COMMUN TOUTES CLASSES





Je sentis bien que la demoiselle allait rétorquer quelque chose, mais une voix masculine l'en empêcha. Je levai les yeux vers la ton moqueur qui s'était élevé non loin. Très clairement, il cherchait à faire son intéressant. Et il n'était pas difficile de deviner pour qui ses yeux brillaient tant. Un sourire amusé se dessina sur mes lèvres. Hé bien ! Ils attaquaient fort cette année ! Je répondis simplement au jeune homme :

" Le principe des cours particuliers, c'est qu'ils ne sont destinés qu'à un seul élève à la fois, jeune homme. Vous ferez connaissance avec vos charmantes camarades en dehors de mes cours. "


Sur ces paroles j'allais retourner à mon bureau lorsque la jeune fille aux cheveux bruns s'adressa de nouveau à moi sur ce ton hautain et je m'en foutiste. Elle était décidée à ne rien faire. Je haussai les épaules et lui laissai sa feuille. Elle serait donc placée d'office dans le groupe qui aurait le plus d'heures de français pour connaître et revoir toutes les bases grammaticales. Ce qui signifiait qu'elle serait séparée de son amie. Quand la demoiselle en aurait pris conscience, elle ferait certainement davantage d'efforts ! Je choisis donc de la laisser bouder à son gré, et j'espérais que notre jeune Don Juan s'occuperait de l'exaspérer pour la faire travailler. Parfois, les élèves se débrouillaient très bien entre eux pour faire mon devoir.

Je me déplaçai entre les rangs pour ramasser les premières copies et commencer à établir les groupes de niveaux. Ensuite, je cherchai le nom de mes deux indisciplinés sur le trombinoscope que l'on m'avait fourni. Déborah Dumont et Erwan Johnson. Dumont, cela me disait quelque chose. Mais je ne me rappelais pas où je l'avais entendu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Mar 24 Mar - 20:50

Azel Grace se trouvait dans son lit en train de dormir du sommeil du juste. Ou tout du moins elle essayait, elle venait de faire son entrée au Pensionnat. Une réalité qu'elle avait beaucoup de mal à accepter, malgré les faits concrets du moment. N'en pouvant plus de rester immobile, couchée sur le côté les yeux fermés, cherchant un semblant de rêve qui pourrait lui permettre de s'échapper à cette dure réalité quelques instant, elle se redressa, laissant la couverture sur ses genoux.

Se frottant quelque peu les yeux, elle jeta un regard rapide dans la pièce qui l'entourait. L'espace était spartiate et viellot, quatre lit en métal ornaient la pièce, un coffre en bois au pied de chacun d'eux. Sur son côté droit se trouvait quatre armoires, quatre très vieille armoires.

Finit le confort qu'elle avait connu chez sa mère, plus de lit à baldaquin deux places, plus de grande armoires remplit d'affaires colorées en tout genre, et surtout terminé elle n'avait plus de téléphone portable. Non tout cela était bel et bien terminé, elle avait droit maintenant à un espace réduit à partager avec 3 autres jeunes demoiselles, à une toute petite armoire dans laquelle traînait sur les étagères des uniformes.

Non elle ne pouvait pas rester là, elle était privée de liberté, cette liberté qui lui était si chère lorsqu'elle était encore avec sa mère. Heureusement pour elle, il lui restait la liberté de penser, et elle pensait fortement se faire renvoyer. Elle était prête à tout pour se faire remarquée et renvoyée.

Elle fit soudain un bon de quinze mettre, la sonnerie des cours retentit. Elle devrait normalement déjà prit place en cours de français, dispensé par une certaine Melle Perryn. Elle ne savait rien de cette prof, mais elle était déjà décidée à lui faire vivre un enfer

Elle se leva, lentement, sans trop se presser, elle prit tout son temps pour se laver et s'habiller. Elle se regarda dans la glace, l'uniforme ne lui allait pas si mal, mais elle détestait ressembler à tout le monde. Elle glissa dans ses cheveux un serre-tête orné d'une rose rouge bien voyante. Se regardant à nouveau dans le miroir cela lui convient bien mieux, un peu de couleur ne faisait de mal à personne.

Retournant à sa chambre, elle jeta un regard à son réveil, elle avait 15 minutes de retard, mais ne se sentait pas le moins du monde inquiétée. Attrapant son sac, elle prit la direction de la salle de cours. En 3 minutes, elle se trouva face à la porte, derrière laquelle elle entendit les élèves et la professeur.

Sans réfléchir et sans frapper, elle entra, jetant un regard rapide à la pièce, elle vit la prof entre les rangs, tous les regards tournés vers elle. S'attendait-ils tous à ce qu'elle dise quelque chose? Elle le savait il aurait été de rigueur qu'elle s'excuse, mais elle n'en ferai rien.

Refermant la porte elle alla s'asseoir à la première table a sa porté, jeta son sac à ses pieds sans prendre la peine d'en sortir quoi que ce soit et attendit sans regarder personne la suite des évènements...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Dim 5 Avr - 21:13


J'avais toujours adoré le français, notamment car écrire était une de mes passions. Cependant, si j'étais excellente en rédaction, étude de texte et dissertation, j'avais toujours eu du mal avec la grammaire. Et le mauvais pressentiment que j'avais ce jour-là en entrant dans la salle de Français se vérifia rapidement lorsqu'un test se posa sur ma table. Mlle Perryn avait visiblement décidée de nous classer par niveaux. Et, accessoirement, de me porter le coup de grâce. Je ne voulais pas passer mon année à faire de la grammaire ! Surtout pas. Je préférais cent fois faire des rédactions ou même des dictées si ça pouvait lui faire plaisir. Mais pas de la grammaire. Il fallait absolument que je réussisse ce test, quoi qu'il advienne.

Et, en plus, ça commençait déjà à protester dans les rangées. Mais ce n'était pas grave. Je n'avais pas passé une année entière (ma 4ème) parmi les élèves les plus doués mais aussi les plus chahuteurs pour rien. J'étais devenue très douée quand il s'agissait d'ignorer le bordel qui régnait dans une classe. Alors je pris une grande inspiration, fermais les yeux... Et souris. Deux mois de vacances n'avait pas encrassé la machine. Ma technique marchait toujours. Je me saisis de mon stylo plume, le déboucha et lus la première question, le bruit autour de moi n'étant plus qu'un vague fond sonore tandis que mon cerveau carburait déjà à tout allure.

Dix minutes plus tard je posais le point final. Je m'attendais à plus dur même si j'avais galéré sur certaines questions. Mais l'enseignement de mon ancienne professeur de français avait fait ses preuves. J'avais surmonté chaque obstacle avec succès. Du moins je l’espérais. Tandis que je me relisais, la porte s'ouvrit sans douceur. Une jeune fille blonde se tenait dans l’entrebâillement. Azel, je crois. Oui c'était ça. Je baissais la tête, reprenant ma correction des éventuelles fautes. Son entrée remarquée et son impertinence auprès de la prof ce n'était pas mes affaires.

Une fois certaine que je ne pourrais pas trouver d'autres fautes, je rangeais mon stylo et patientais, attendant que la professeur passe à côté de moi. Je lui tendais ma copie avec un sourire aimable et re-baissa la tête vers ma tête, le bruit étant revenu en force dans mes oreilles. Purée, même les 4 garçons qui mettaient le boxon quand j'étais en quatrième ne faisaient pas autant de bruit ! Et pourtant, dieu sait qu'ils étaient capables de faire crier nos professeurs. Mais au fond tout le monde les aimaient bien. Dans la classe du moins. Car un d'entre eux avait fini par se faire virer, l'autre avait été changé de classe et les deux autres étaient passés à un cheveu du conseil de discipline. Je me sortis de force de mes souvenirs et attendis patiemment la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Mer 8 Avr - 20:35

Cours de français
 #COMMUN TOUTES CLASSES    




Alors que j'en avais terminé avec mes deux tourtereaux turbulents, une jeune fille aux cheveux blonds (Azel) fit une entrée fracassante dans la salle. Je la regardais avec des yeux neutres, la voyant refermer la porte derrière elle, jeter son sac au pied d'une table et se laisser tomber sur une chaise. Il y avait tant de molesse dans ses mouvements. J'avais face à moi l'adolescente dans toute sa splendeur ! En retard, négligeante envers ses affaires, impertinente et jusqu'à son serre-tête qui criait au monde entier qu'elle était une rebelle et qu'elle ne plierait pas. Soit, nous allions voir cela. Je m'approchai d'elle et la dominai de ma hauteur pour lui dire d'une voix toujours neutre.

" On n'entre pas dans mon cours comme dans un supermarché, mademoiselle. Je vous prierai de vous lever, de quitter cette pièce et faire une entrée correcte. On commence par frapper, puis on attend une réponse. Ensuite seulement on entre, on se présente, et on s'excuse de son retard. Enfin on en vient à se trouver une place et se faire tout petit devant l'impolitesse causée par ce retard. Pensez-vous pouvoir y arriver ? "


Cette première leçon ne devait laisser place à aucun débordement. Ils me testaient. Je faisais de même. Alors que j'attendais que la demoiselle aux cheveux blonds s'exécute -ou me renvoie en pleine figure mes quelques paroles- , une élève (Alyssa) bien plus disciplinée me tendit sa feuille que je ramassai avec un petit sourire de remerciement. C'était une jolie petite brune. Sa copie était bien remplie et j'eus le sentiment d'avoir affaire à une bonne élève. Après avoir jeté un rapide regard à ses réponses, je pus relever quelques erreurs de grammaire dont il ne serait pas difficile de venir à bout après quelques séances de travail. Tout n'était pas perdu ! Je relevai les yeux vers la blonde, guettant sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Directeur Mcdermott
Directeur
Directeur
avatar

Messages : 1078
Age : 38

Feuille de personnage
Statut: directeur
Nombre de point défis: 10/2000
Autre compte: /

MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Mer 8 Avr - 22:15

Eliott devait être dans son bureau en train de classer ses document et de préparer son cours de soutien, mais pour une fois il se trouvait dans le couloir, depuis sa nomination au poste de directeur, Eliott avait passé le plus clair de son temps à ériger un règlement extrêmement strict ainsi que de faire son nouvel établissement une vraie prison. Sa patrouille dans les couloirs ne fut pas anodine. Un couple était déjà là à s'embrasser plutôt que d'être en cours. S'adressant au deux jeunes.

- Gradel à la plonge la semaine prochaine, Debussier le club de jardinage à besoin de bras pour bécher rendez vous Samedi.

Son visage avait gardé le même air mais une fois éloigné des deux élèves un sourire de 4 seconde lui échappa. Il n'aurait pas du ressentir de plaisir à punir les élèves, après tout il était censé être là pour les remettre dans le droit chemin mais il ne pouvait empêcher se sentiment de toute puissance.

Un autre élève la bombe de peinture à la main venait d'entrer dans les toilettes des filles. Sans exprimer la moindre gène le directeur pénétra à son tour et attrapa le bras du jeune garçon qui s'apprêter à dégrader.

-De 1 cet endroit vous est formellement interdit tout comme cet objet, de 2 puisque vous semblez aimer tant les toilettes dimanche vous me les nettoierez à la brosse à dents.

Il sortit des sanitaires quand une jeune fille vraiment très pressée passa en coup de vent devant lui. Il n'eut pas le temps de voir son visage mais le serre tête rouge attira immédiatement le regard d'Eliott. Pressant le pas il s'arrêta devant la salle de Français.


" On n'entre pas dans mon cours comme dans un supermarché, mademoiselle. Je vous prierai de vous lever, de quitter cette pièce et faire une entrée correcte. On commence par frapper, puis on attend une réponse. Ensuite seulement on entre, on se présente, et on s'excuse de son retard. Enfin on en vient à se trouver une place et se faire tout petit devant l'impolitesse causée par ce retard. Pensez-vous pouvoir y arriver ? "


Eliott sourit à nouveau en entendant la voix de Lyra lors de son entretien d'embauche il ne c'était occupé que de son côté professionnel mais depuis la rentrée de septembre il devait admettre qu'il n'était pas insensible au charme de la jeune professeur de Français, malgré le nombre d'année qui les séparaient Eliott c'était plus d'une fois surpris à admirer le visage et les jolies courbe de sa collègue.

Vu que l'élève devait ressortir Eliott décida de rester devant la porte attendant l'insolente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-pensionnat.forumactif.org
Théoline Belluci
Elève
Elève
avatar

Messages : 267

Feuille de personnage
Statut: Maman célibataire
Nombre de point défis: 10/2000
Autre compte:

MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Jeu 9 Avr - 1:54


Premier cour de Français

.
Cour commun

Cour de français, bien que ce ne fût pas sa langue maternelle, Théo se débrouillait assez bien dans cette matière, elle avait parfois quelques difficultés mais ce n'était que sur des concepts assez difficile, alors elle n'avait pas trop de soucis à se faire. Elle entras dans la pièce et s'installa en silence, elle n'aimait pas se faire remarquer, ce n'était pas vraiment dans sa nature. Elle sortit ses affaires, regardant autour d'elle, les autres élèves, elle trouvait ça un peu agaçant de se retrouver avec des mioches, elle aurait aimé avoir cour avec des gens ayant un peu plus son age, pas forcément que des gens de seize ans mais pas des petits sixièmes. Elle prit un crayon et se mi à jouer doucement avec, mauvaise habitude qui agaçait son père, mais il n'était pas là, alors elle profitait.

Elle tendit l'oreille quand la prof prit la parole, pour expliquer qu'il allait faire un test et que ce dit test leur servirait de basse pour les répartir en groupe. Théo y vit l'espoir de ne pas totalement se faire suer à devoir attendre des gens à la ramasse, elle n'était pas la plus forte dans cette matière mais elle y arrivait quand même et puis elle était en classe littéraire, le français n'était donc pas un point négligeable. Elle attrapa la feuille qu'on lui passait et commença à lire, le début était simple, si ce n'est élémentaire, un jeu d'enfant, même pour elle. Théo commença à remplir la feuille en silence, appliqué, elle voulait intégré le meilleur des cours possibles, sinon son père pourrait lui reprocher.

Alors qu'elle commençait à s'enfoncer dans les questions un peu compliqué, une voix retentit, elle ne pût s’empêcher de lever les yeux au ciel. Une élèves commença à demander si elle pouvait jeter le devoir à la poubelle avant d'arguer qu'elle n'en foutrais pas une. Elle soupira encore, si elle pouvait ne rien faire en silence, Théo lui en serait reconnaissante. Elle essaya de continuer son devoir mais avec autant de bruit ce n'était pas si simple. Elle fusilla les fouteur de troubles du regard avant de se replonger dans sa feuille en fermant un instant les yeux, essayant de se concentrer pour comprendre l'une des question, elle comprenait le sens général de la question mais un mot lui échappait complètement.

Elle soupira encore, passant à la question suivante, mais elle dût bien revenir à cette maudite question, un petit mot en italien lui échappa par inadvertance mais elle se repris aussitôt, même si elle doutais que quiconque puisse comprendre elle préférait éviter de lancer des insultes à tout vas. Elle frotta doucement son poignet au niveau de son tatouage, autre habitudes quand elle était nerveuse. Elle regarda le tatouage et un sourire la prit au souvenir du jour où elle l'avait fait, la raclé qu'elle avait gagné au retour la faisait de suite moins sourire. Elle releva encore la tête.

On fit irruption dans la classe, mais la responsable de cette intrusion fit bien vite rembarré, Théo sourit doucement, la prof ne laissait pas l’anarchie s'installer et c'était tant mieux. Elle releva la tête en écoutant le prof renvoyé la jeune fille dans le couloir. Elle vit Aly rendre son devoir et Théoline lui fit un petit sourire. Elle finit par lever la main, elle n'arrivait toujours pas à saisir le sens de cette question et il fallait qu'elle se rende à l'évidence, elle avait besoin d'aide. Elle attendit patiemment que la prof vienne la voir, espérant avoir une réponse.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Dim 12 Avr - 12:01

"On entre pas dans mon cours comme dans un supermarché, mademoiselle. Je vous prierai de vous lever, de quitter cette pièce et faire une entrée correcte. On commence par frapper, puis on attend une réponse. Ensuite seulement on entre, on se présente, et on s'excuse de son retard. Enfin on en vient à se trouver une place et se faire tout petit devant l'impolitesse causée par ce retard. Pensez-vous pouvoir y arriver?"

Azel soupira levant les yeux vers cette prof qui semblait vouloir la "corriger". Les bonnes manières Azel les connaissaient parfaitement elle n'avait tout simplement pas envie de les appliquer ici puisque son but premier était de réussir à se fair3 virer de cet établissement maudit où on l'avait forcée à aller. L'école publique lui manquait.
Affichant son plus beau sourire elle lança tout naturellement:

" Mais je vous en prie, faites-nous donc une démonstration Madame!"

Insistant sur le dernier mot, elle continua d'afficher cet affreux sourire narquois sur ses lèvres. La machine visant à la renvoyer tout droit chez elle était en marche. Attrapant son sac avec nonchalance, elle se dirigea vers la porte puis lança à nouveau:

" C'est bon ne vous donnez pas cette peine. Ah, ne vous attendez pas à me revoir, jetant un regard à toute la salle, je n'ai pas l'intention de revenir suivre votre cours une fois cette porte franchie.

Elle ouvrit la porte et s'avança dans le couloir sans regarder autours d'elle. Se retournant pour fermer la porte et une fois de plus afin de se moquer ouvertement de cette prof elle dit:

" Je vous souhaites une agréable heure de cours, au revoir.

Et ferma la porte. Reculant d'un pas elle heurta quelqu'un, se retournant elle se trouva nez à nez avec le directeur de l'établissement. Son sourire s'effaça un cours instant pour revenir à nouveau se dessiner sur son visage. Quoi de mieux pour se faire virer que de provoquer le Directeur. Au pire il commencerait par lui donner des heures de colles mais elle continuerait jusqu'à atteindre son but. C'est donc affichant un large sourire et pleine d'enthousiasme qu'elle lança:

" Bonjour Monsieur, c'est une belle journée n'est-ce pas?

Elle savait qu'elle allait passer un sale quart d'heure, mais tant pis. Elle attendit la réaction de ce cher Directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Lun 13 Avr - 15:25


Je souris en réponse à Théo lorsqu'elle m'adressa un petit sourire puis observais le reste de la classe. Encore beaucoup d'élèves avaient le nez plongé dans leurs copies. Ce fut à peine, si un immense sourire ne vint pas sur mes lèvres. Car grâce à eux j'avais quelques minutes à tuer. Je sortis mon trieur de mon sac et l'ouvris à la partie réservée à mes textes. J'étais assise seule à ma table contre le mur et donc il n'y avait personne pour regardait ce que j'écrivais. Je n'aimais pas du tout exposer mes écrits à la face du reste du monde. Je détestais qu'on me juge encore plus sur ce que j'aimais faire. Au fond je redoutais qu'on me dise que c'était nul et que ça ne valait pas le coup. Cassie et quelques autres étaient les seuls à qui j'acceptais de montrer mes écrits. Passé un temps, j'avais essayé de faire un blog avec mes textes mais je n'étais pas vraiment à l'aise. J'en avais posté une dizaine avant d'arrêter. Cependant je n'avais jamais fermé le blog en question, qu'on pouvait encore retrouver sur la toile. Des fois j'y retournais pour faire mon auto-critique et voir ce qui avait changé entre ma façon d'écrire avant et aujourd'hui. Les qualités que j'avais acquises, les tics et défauts que j'avais supprimés, les autres que j’avais "attrapés"... J'étais intransigeante avec moi-même. Je l'avais toujours été. D'après mes amies, ça compensait le fait que j'acceptais toutes les erreurs commises par les autres... Ce qui me mettais parfois en mauvaise posture.

J'ouvris donc mon trieur et cherchais un texte assez abouti qui serait fini à la fin de la journée pour pouvoir faire la relecture le week-end prochain. Pendant la semaine, j'écrivais sans faire attention aux répétitions, aux fautes d'orthographe, à la syntaxe etc et je reprenais tout ça le week-end pour tout remettre au propre, tout corriger, sur des feuilles quadrillées qui finissaient dans un classeur, avant de finir dans ma chambre, chez moi. Et souvent, en relisant certains de mes textes, je les jetait à la poubelle. Ce qui fait que sur cent textes que j'écrivais j'en gardais environ dix/quinze. Quelque chose comme ça.

Je finis par trouver mon bonheur et sortis rapidement la feuille avant de ranger mon trieur. Je relisais rapidement le texte pour me le remettre en mémoire. C'était un des très nombreux textes assez sombres que j'avais rédigé. Je versais principalement dans deux genres et un sous genre : Le drame, l'humour et parfois l'humour noir. La romance et les clichés... Ça ne m'avais jamais bien attiré. Au contraire, ce genre de textes dégoulinant de guimauve et de mièvrerie avaient plutôt tendance à me faire fuir. Je pouvais être fleur bleue mais il y avait tout de même des limites.

Bref, revenons au texte que j'avais déniché au fin fond des abysses de mon trieur (bon, là, j'exagère...). Il relatait la décrépitude et le chaos qui régneraient sur le monde dans une centaine d'années. Lorsque j'avais commencé à écrire ce texte, mon esprit était rempli de ruines fumantes, d'un ciel sombre aux couleurs étranges et de tout ce qui constitue un monde dévasté, rongé par la folie. Je m'enfermais donc à nouveau dans ma bulle et continuais ce texte avec la frénésie qui m'envahissait lorsqu'il s'agissait d'écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Erwan Johnson
Elève
Elève
avatar

Messages : 260
Age : 18

Feuille de personnage
Statut: seconde
Nombre de point défis: 90/2000
Autre compte: /

MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Mer 22 Avr - 11:23

on pouvait dire que Erwan s'amuser bien déjà Deborah l'avais directement cerné mais en plus l'ambiance de la classe était plus à la rigolades que aux études. Une autre fille entra dans la classe sans adresser un mot à personne.


"On entre pas dans mon cours comme dans un supermarché, mademoiselle. Je vous prierai de vous lever, de quitter cette pièce et faire une entrée correcte. On commence par frapper, puis on attend une réponse. Ensuite seulement on entre, on se présente, et on s'excuse de son retard. Enfin on en vient à se trouver une place et se faire tout petit devant l'impolitesse causée par ce retard. Pensez-vous pouvoir y arriver?"


La réponse de la jeune fille ne se fit pas attendre Erwan en put retenir un rire bruyant, les mains derrière la tête il sentait qu'il n'allait pas s'ennuyer ici. Une autre fille avait déjà finit son devoir celons ses souvenir elle devait s'appeler Alyssa. Pendant que la prof de Français s'occuper de celle qui avait levé la main  Erwan se pencha vers Alyssa.

"Pssst tu pourrais me donner quelques réponses juste pour pas me retrouver dans une classe avec des gamins je préfère la partager avec des filles d'a peu prés mon âge"

Bien qu'il avait redoubler Erwan avait toujours eu un faible pour les filles plus jeune d'un ou deux ans, de plus sortir avec un garçon plus âgé leur donnaient un air plus mature. Par contre il répugnait sortir avec une fille plus âgées que lui. La dénommée Angie avait l'air d'avoir finir également.

"Eh Deb ta copine a l'air un peu intello au fait je peux t'appeler Deb?"

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Jeu 23 Avr - 20:51

Cours de français
#COMMUN TOUTES CLASSES




L’effrontée aux longs cheveux dorés m’offrit un sourire des plus provocateurs. Avec insolence, elle me rétorqua de lui faire la démonstration des politesses que j’exigeai. Je plongeai mon regard dans le sien. Je comptais bien venir à bout de ce cours sans atteindre le stade « Lyra excédée ». La demoiselle ne me laissa pas le temps de répliquer. Elle s’était déjà dressée, saisissant son sac et prenant le chemin de la porte. Tel un héros dramatique, elle nous scanda son texte d’adieu au public. Je laissai échapper un petit soupir de soulagement en apercevant, derrière la porte, la séduisante silhouette du directeur. Cette jeune fille allait passer un mauvais quart d’heure, mais ce ne serait pas en ma compagnie ! Comme elle venait de refermer le battant de bois, je jetai un regard panoramique sur ma classe. En un sens, je défiais les autres élèves d’en faire autant. Pour le moment, chacun se remit au travail, plus ou moins silencieusement.

Je me déplaçais entre les rangs, ramassant déjà un bon paquet de feuilles. Soudain, une main levée attira mon attention. Souriante, je m’approchai de cette jeune femme. C’était une brune aux yeux noirs et intenses (Théo). Son visage était assez expressif, contrairement à certains adolescents de son âge qui tenaient davantage du mollusque que du jeune adulte ! Je lui lançai un regard interrogateur accompagné d’un simple mot :

« Oui ? »


Pendant les quelques secondes d’attente qui précédèrent les futures paroles de celle qui devait être une Lycéenne, je relevai les yeux vers un bruit vers le fond de la classe. L’une des élèves (Alyssa), qui m’avait déjà rendue sa feuille, avait sorti un texte dont elle semblait prolonger l’écriture. Je doutais qu’il s’agisse d’un devoir à rendre pour l’un de mes collègues, et la mise en forme, alliant dialogue et gros blocs de récit me rappelait davantage celle d’un livre. Je ne pus contenir un léger sourire, ravie d’avoir quelques passionnés parmi mes élèves. Je pouvais me tromper, certes. Mais je préférais croire que cette élève avait plaisir et passion à écrire. Je n’eus pas le temps de prêter attention à l’attitude d’Erwan, ce garçon qui se pensait aux charmes ravageurs ! Je préférais me concentrer sur la question de ma jeune interlocutrice.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Ven 24 Avr - 16:06

La prof de Français nous observait, puis, elle répondit à Erwan :

- Le principe des cours particuliers, c'est qu'ils ne sont destinés qu'à un seul élève à la fois, jeune homme. Vous ferez connaissance avec vos charmantes camarades en dehors de mes cours.

Allez, bim ! Au moins, il draguera moins comme ça ! La prof se déplaçait entre les rangs et ramassa quelques feuilles, je n'étais toujours pas décidé à faire son devoir !
Tout à coup, la porte s'ouvrit sur Azel, ma copine de chambre, elle avait un sacré retard ! Elle regarda la classe puis referma la porte et s'installa. Azel ne sortit pas ses affaires, elle avait l'air d'attendre. Je lui souris, au moins, elle été avec moi, elle aussi ne voulait pas bosser. Seulement la prof ne laissa rien passer :

- On n'entre pas dans mon cours comme dans un supermarché, mademoiselle. Je vous prierai de vous lever, de quitter cette pièce et faire une entrée correcte. On commence par frapper, puis on attend une réponse. Ensuite seulement on entre, on se présente, et on s'excuse de son retard. Enfin, on en vient à se trouver une place et se faire tout petit devant l'impolitesse causée par ce retard. Pensez-vous pouvoir y arriver ?

Aie, Aie, Aie ! Ce n'était pas bon du tout pour Azel ! Et puis, il y avait Alyssa qui malgré ce bazar, tendait sa feuille à la prof, comme si elle ne pouvait pas attendre la suite des événements ! Azel soupira, je la comprenais, ce n'était pas une chose facile !
Elle sourit, chose qui m'étonnait et répondit à la prof :

- Mais je vous en prie, faites-nous donc une démonstration Madame !

Oh non, elle n'aurait pas dû dire ça, Azel allait se faire virer ! À moins que ce soit ce qu'elle cherchait ! Elle se leva tout de même, saisissant son sac et se dirigea vers la porte tout en ajoutant :

- C'est bon ne vous donnez pas cette peine. Ah, ne vous attendez pas à me revoir, je n'ai pas l'intention de revenir suivre votre cours une fois cette porte franchie.

Ok ! Je ris, au moins, elle n'avait pas froid aux yeux, mais elle était géniale ! Elle ouvrit la porte et sortit, puis se retourna et alla fermais la porte quand elle rajouta :

- Je vous souhaite une agréable heure de cours, au revoir.

Puis ferma la porte. Je regardais le reste de la classe, ils étaient tous choqués par le comportement d'Azel, moi, je ris encore une fois. Elle était vraiment épatante !

Après cet incident, Erwan regarda Alyssa et lui parla :

- Pssst tu pourrais me donner quelques réponses juste pour pas me retrouver dans une classe avec des gamins, je préfère la partager avec des filles d'à peu prés mon âge

Ah ! Il ne manquait pas de culot ! D'abord, il me draguait et maintenant, il en draguait une autre ! Puis il se tourna vers moi :

- Eh Deb ta copine a l'air un peu intello au fait, je peux t'appeler Deb?

Non, certes, il ne manquait vraiment pas de culot ! Angie me regardait et me chuchota à l'oreille :

- Ne compte pas sur moi pour lui donner les réponses !

Je lui souris et reportais mon attention sur Erwan, en fait, cela ne me déranger pas qu'il m'appelle Deb, mais ce qui me dérangeait, c'est qu'il draguait plusieurs filles à la fois ! Je lui fis remarquer :

- Tu dragues souvent plusieurs filles ? Non, je te dis ça parce que si tu continues comme ça, tu ne risques pas de trouver quelqu'un !

Puis, je décidais de lui répondre à sa question :

- Non, ça ne me dérange pas, mais n'en abuse pas non plus ! Ah et Angie ne veut pas te filer les réponses !

Je lui souris et lui fis un geste qui voulait dire « dommage pour toi ! » Je reportais mon attention sur la prof, elle semblait regardait Théoline, une lycéenne, je crois. N'ayant toujours rien fait, je décidais quand même de faire quelques choses, mais pas seule ! Je regardais Erwan :

- Puisque tu n'y arrives pas toi non plus, je te propose qu'on le fasse ensemble !

Eh oui ! J'avais finalement cédé ! Au départ, je ne voulais pas, mais bon, on se comprenait quand même un peu. Et puis, si je pouvais énerver encore plus la prof ! Je saisis mon devoir et regardai Erwan :

- T'es partant ?
Revenir en haut Aller en bas
Directeur Mcdermott
Directeur
Directeur
avatar

Messages : 1078
Age : 38

Feuille de personnage
Statut: directeur
Nombre de point défis: 10/2000
Autre compte: /

MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Ven 24 Avr - 21:55

" Bonjour Monsieur, c'est une belle journée n'est-ce pas?"

La jeune fille ne semblait pas effrayer le moins du monde c'est parole était franche clair et ornée d'un grand sourire. Azel Grace Connor le nom de la jeune fille revint à la mémoire. C'était une élève à problème, rien que ses premières paroles l'indiquait. Eliott ne se laissa pas démonter il en avait mâté des plus coriace que ça et il était persuadé que après quelques corvée son sourire s'effacerai de son visage.


"En effet mademoiselle Connor, malheureusement vous le passerai à l'intérieur mais d'abord"


D'un geste vif et rapide il attrapa le serre tête que Azel portais.

"L'uniforme est le même pour tout le monde cet objet est donc interdit et confisqué"

Il rangea le serre tête dans la sacoche qui était toujours sur son épaule, celle-ci contenait à la fois les cours d'histoire mais aussi les objets confisqué de la journée, le reste se trouvait dans son propre bureau toujours verrouillé en son absence.


"Vous savez les cuisinières doivent nourrir de nombreux élève ainsi que plusieurs professeurs, d'ailleurs le poulet à l'estragon d'hier était délicieux, mais voila faire ses repas peuvent salir les cuisines, un de vos camarades a déjà était affecté à la plonge mais je suppose que les plans de travail et le sol ne doit pas être non plus reluisant et bien ce soir après le souper vous irez les nettoyer"


C'était une punissions mineure qu'il voulait donner pour le moment même si elle n'était certainement pas à sa première infraction au règlement et surement pas non pus à sa derniére.

"En attendant votre cours n'est pas finit vous devriez y retourner"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-pensionnat.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Sam 25 Avr - 19:32


Je me mordis la lèvre lorsque Erwan m'interpella. Je savais ce qu'il voulait dès le moment où il avait ouvert la bouche pour m'adresser la parole. Les réponses du test. En 4éme, on avait l'habitude de s'échanger les réponses dès que le prof avait le dos tourné. Et ça me plaisais. Mais c'était parce que, même si nous étions pas amis, j’appréciais la plupart des élèves et il régnait une bonne ambiance entre nous (bien que cela soit uniquement notre avis vu comment certain foutaient le bordel). Enfin bref. Ces personnes j'avais envie de les aider lorsque je le pouvais car tout le monde faisait de même. Mais est ce que j'avais envie de faire de même pour Erwan ? J'avais déjà la réponse : Non. Je ne le connaissais presque pas, je n'avais pour lui pas de sympathie particulière et il ne m'avait jamais adressé la parole jusque là. Mais c'est bien connu, la plupart des gens ne se préoccupent pas des personnes discrètes comme moi jusqu'à ce qu'ils aient besoin de nos capacités. Puis après ils nous oubliaient à nouveau. Je ne voulais pas l'aider, mais je ne voulais pas m'attirer des problèmes non plus.

Mais immédiatement il se détourna pour reporter son attention sur Déborah et Angie. Ce qui m'enlevait une vilaine épine du pied. J'adressais cependant un sourire à Déborah pour la remercier même si elle n'avait sans doute pas conscience du service qu'elle venait de me rendre. Je répondis cependant à Erwan, un sourire aimable collé au visage :

"-Je pense qu'en le faisant avec Déborah vous réussirez largement à vous retrouvez avec des gens de notre âge."

Ce n'était pas un jugement de valeurs. Seulement, comme venait de le dire Déborah, ils auraient plus de chances d'y arriver à deux. Je priais simplement pour qu'ils n'aient pas besoin de réponses en plus. De un, je ne voulais pas être à nouveau interrompue et de deux... Et bien, je n'avais pas spécialement envie de leur donner les réponses. Comme je l'avais pensé tout à l'heure, je ne les connaissais presque pas et n'avais donc aucune raison de les aider. Mais je ne voulais pas avoir de problèmes j’espérais donc contourner la situation en pensant qu'à deux, ils se débrouilleraient très bien tout seuls. Je repartis donc à mon texte avec un certain plaisir et l’espérance de ne plus être dérangée jusqu'à ce que tout le monde ai fini son test.
Revenir en haut Aller en bas
Erwan Johnson
Elève
Elève
avatar

Messages : 260
Age : 18

Feuille de personnage
Statut: seconde
Nombre de point défis: 90/2000
Autre compte: /

MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Lun 4 Mai - 14:32

- Tu dragues souvent plusieurs filles ? Non, je te dis ça parce que si tu continues comme ça, tu ne risques pas de trouver quelqu'un !

- Non, ça ne me dérange pas, mais n'en abuse pas non plus ! Ah et Angie ne veut pas te filer les réponses !

Erwan ouvrit des yeux grands comme des soucoupes. Draguer plusieurs filles? Il avait juste demander quelques réponses.


-Draguer plusieurs filles
Erwan pris un air faussement offensée

-Comment peux tu penser cela de moi? en plus je préfère les brunes

C'étais à moitié vrai, il avait toujours eu un faible pour les brunes, même si cela ne l'avait jamais empêché de draguer, sortir et embrasser des blondes, rousses ou autre. Quand à draguer plusieurs filles il l'avait fait tellement de fois qu'il ne sentait même plus quand on lui mettait une claque. Malgré ça bien qu'il avait un faible pour Deborah il trouvait également magnifique sa meilleure amie et le fait qu'il devait choisir l'embêter un peu.


- Puisque tu n'y arrives pas toi non plus, je te propose qu'on le fasse ensemble !

"-Je pense qu'en le faisant avec Déborah vous réussirez largement à vous retrouvez avec des gens de notre âge."

- T'es partant ?


Erwan sourit et rapprocha son pupitre de celui de Deborah et Angie

"Pourquoi pas alors comme tu vois j'ai fait la première partie"

Spoiler:
 


-Par contre la deuxième je trouve ça un peu plus dur


Spoiler:
 

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Jeu 7 Mai - 14:38

Avant qu'Erwan me réponde, Alyssa lui parla :

-Je pense qu'en le faisant avec Déborah, vous réussirez largement à vous retrouver avec des gens de notre âge.


Je souris à Alyssa, elle n'avait pas tort. Erwan m'avait répondu qu'il ne draguait pas et qu'il préférait les brunes. Je lui souris aussi, au moins, j'étais fixée. Je savais que c'était moi qui l'intéressé. Erwan me sourit aussi et se rapprocha de moi :

- Pourquoi pas alors comme tu vois, j'ai fait la première partie

Je regardais, visiblement, il avait juste, mais c'était facile !

- Par contre, la deuxième, je trouve ça un peu plus dur

Je regardais à nouveau, il y avait quelques trucs assez simples. Je pris sa feuille et l'a rempli, en essayant de ne pas trop faire au pif. Une fois fini, je lui redonnais la feuille :

- Tient, je ne sais pas si c'est juste, mais on verra bien.

Spoiler:
 

Je lui fis un clin d'œil et continuais :

- Alors comme ça, tu préfères les brunes ! J'aurais pensé le contraire venant de toi.

Pour le moment, j'essayais d'ignorer le fait qu'il était intéressé par moi, je voulais voir ce qu'il allait répondre.
Je regardais la porte, Azel ne reviendrait pas, elle allait se faire vraiment taper sur les doigts ! Puis je reportais mon attention sur Erwan :

- À mon avis Azel va passer un sale quart d'heure !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Mar 19 Mai - 2:14

La réponse du directeur ne se fit pas attendre longtemps, et comme elle le prévoyait bien évidemment n'allait guère dans son sens:

"En effet mademoiselle Connor, malheureusement vous le passerai à l'intérieur mais d'abord"

Cela n'effaça en rien le sourire qu'elle portait sur son visage si angélique mais qui cachait un vrai caractère de démon, et elle l'avait déjà bien fait comprendre à certains professeur.

"L'uniforme est le même pour tout le monde cet objet est donc interdit et confisqué"

D'un geste vif, sans même qu'elle n'eut le temps de l'esquiver celui-ci lui retira son serre-tête et le fourra dans sa sacoche. Non mais pour qui se prenait-il? Il n'avait en rien le droit de faire cela, encore s'il lui avait demandé poliment de lui donner, peut-être que notre demoiselle se serait exécutée sans broncher. Bien que cela fut fort improbable, même impensable.
Ce geste-ci la mit dans une rage folle, mais elle préféra se taire, elle avait déjà bien assez d'ennuis comme cela, pas la peine d'en rajouter encore, car elle se doutait bien que ce cher et tyrannique directeur n'allait guère en rester là sur son comportement dans le cours de français. Elle n'eut guère longtemps à attendre la sanction tomba:

"Vous savez les cuisinières doivent nourrir de nombreux élève ainsi que plusieurs professeurs, d'ailleurs le poulet à l'estragon d'hier était délicieux, mais voila faire ses repas peuvent salir les cuisines, un de vos camarades a déjà était affecté à la plonge mais je suppose que les plans de travail et le sol ne doit pas être non plus reluisant et bien ce soir après le souper vous irez les nettoyer"

"En attendant votre cours n'est pas finit vous devriez y retourner"

Elle n'effaça en rien son rictus, bien au contraire elle toisa le directeur de l'un de ses regards désapprobateurs dont elle avait le secret. S'il pensait qu'elle allait exécuter cette punition sans donner de fil a retordre a personne, il se trompait grandement. Elle n'avait pas l'intention et ne mettrait jamais les pieds dans les cuisines, elle avait bien envie de lui dire que l'espoir faisait vivre mais au lieu de cela, elle le regarda fixement dans les yeux et lança un:

"-Je vous souhaites tout de même une bonne journée, MONSIEUR..."

Sur ce elle tourna les talons, et entra à nouveau dans la salle de classe sans se donner la peine une fois de plus de toquer. Mais avant d'aller s'asseoir, elle regarda la prof et lui lança:

"-Je ne fais que acte de présence, je vous en pris continuez donc votre cours, faites comme si je n'étais pas là."

Sur ces belles paroles, elle repris sa place, posant son sac à ses côtés et attendant que la sonnerie sonne le glas de cette heure de cours dans lequel notre demoiselle avait la forte impression de perdre son temps, puisque de toute façon elle n'avait jamais eu à fournir d'effort pour y avoir de bonne note.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   Dim 24 Mai - 9:43

Cours de français
 #COMMUN TOUTES CLASSES    




Tandis que j'apportais une réponse à la question de la jeune brune, des chuchotements peu discrets parvinrent jusqu'à mes oreilles. Je pris le temps d'être sûre que mon élève avait bien compris ce que je lui avais expliqué avant de me tourner vers les trois perturbateurs. Je poussai un soupir. Je savais très bien à qui appartenaient ces voix. Je m'approchai d'eux, les bras croisés et l'air déterminé. Mais en surplombant leurs copies, je m'aperçus qu'ils les avaient remplies ensemble. Une ombre de sourire naquit sur mes lèvres. Ils avaient fait leur travail. Certes, ce n'étaient plus les réponses individuelles que j'attendais, mais le fait que ces deux-là (Déborah & Erwan) aient achevé le questionnaire me réconfortait. Je leur demandai alors si je pouvais récupérer leurs copies.

" Avez-vous terminé ? "


La question s'adressait également à Angie. Du coin de l'oeil, j'observais Alyssa et son texte. Cela m'intriguait de plus en plus. Je reportai mon attention sur mes deux piplettes, ramassant leurs copies.

" Puisque vous n'avez plus à débattre sur les réponses du questionnaire, je vous prierai de garder le silence et de faire comme vos camarades : vous trouver une occupation calme en attendant que chacun aie terminé. "

Je m'éloignai d'eux pour ramasser les dernières feuilles. C'est à l'exact instant où je saisissais la dernière feuille que l'impétueuse blonde fit son entrée dans la salle. Habituée aux réactions justes et spontannées du Directeur, je n'avais pas anticipé le retour de la blonde (Azel) dans mon cours. J'avais vivement tourné mon visage vers elle, la regardant s'asseoir avec la nonchalance des rebelles. Je traversai en quelques secondes les mètres qui me séparaient de sa table et y déposai un questionnaire vierge. Ma main toujours sur la feuille, je me penchai vers l'insolente pour lui confier :

" Tout ce qui ne sera pas fait pendant ces heures où vous ne faîtes "qu'acte de présence" sera rattrapé en heures supplémentaires. Moins vous en ferez dans ce cours, et plus vous passerez de temps avec moi. Je doute que l'idée d'un tête à tête avec moi vous enjoue, mademoiselle. Alors sortez votre matériel d'écriture et remplissez-moi ce questionnaire. Qu'on en finisse rapidement et que vous ne ralentissiez pas le groupe. "

Je me redressai et donai mes dernières indications au sujet de ces groupes. Des listes seraient affichées dans le hall avec les distributions des groupes de niveau pour les cours de grammaire et les horaires des cours correspondant. Je pris encore le temps de répondre à quelques questions, d'aborder les oeuvres qui seraient étudiées et les programmes. La sonnerie retentit enfin, marquant la fin de cette première heure au Pensionnat. Avant qu'elle ne quitte sa chaise, je retournai auprès d'Azel.

" Ce questionnaire est complété, mademoiselle Connors ? "



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première leçon ♠ Commune à tous les niveaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1ier cours de SCM (Tous les niveaux)
» 1ier cours de SCM (Tous les niveaux)
» L'enfer est vide et tous les diables sont ici. (rp commun serpentard)
» INTRIGUE [Sept.] Discours de début d'année [Pour tous ]
» Joyeux noel à tous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat :: Corbeille-
Sauter vers: