Un pensionat des années 50 de nos jours.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Courage et soutient à toute la ville de Nice et aux familles des victimes.

Partagez | 
 

 Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eleonore P. Whitby
Elève
Elève
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Ven 7 Aoû - 21:33




Dossier de Eleonore P. Whitby

Avec pour Alter Ego: Kaya Scodelario












Etat civil


Nom : Whitby
Prénom : Eleonore Pipper
Age : 15 ans, 16 le 12 décembre
Option : Musique
Classe : 1ère S
Inscription de son plein gré? : Oh que non... D'ailleurs elle compte bien le faire payer à ses parents
Code : Ok! Validé


Caractère

Eleonore est loin d'être une fille parfaite. Elle est même tout le contraire de la fille que ses parents auraient voulu avoir. Elle est une gosse de riche avec un caractère de gamine des bas-quartiers. Violente, ironique, provocatrice, on l'admire ou on la hait. Mais elle ne laisse personne indifférent. Elle est également très intelligente mais n'utilise pas vraiment cette capacité pour ses cours... Elle préfère l'utiliser pour échapper à la surveillance de ses parents, sécher les cours et autres. Autant vous dire qu'elle passe plus de temps en soirée à boire, à fumer plutôt que d'apprendre ses cours et de fréquenter les salles de classes. D'ailleurs Eleonore est une fumeuse et plutôt du genre accro à la nicotine. Ses moments où elle oublie tout, elle les chérit plus que tout. Ils arrivent seulement quand Ele fume, bois, baise, et s'engueule avec "l'autre con" (dixit Eleonore)

Sinon, Eleonore est également le genre de fille qui se fout de tout. Elle n'attend plus rien de la vie, de ses parents et de leur "monde" d'hypocrites et de faux semblants. Ce monde qui la haït. Elle s'est forgé une carapace de fille dure, blessante, moqueuse... Et seuls Maxime et Elliot connaissent sa vraie nature de fille rigolote, parfois fragile, curieuse et fidèle. Mais comme la plupart des gens dans le Pensionnat, Eleonore à un secret. Ou plutôt deux. L'un est connu du monde d'où elle vient, de Maxime et d'Elliot. Mais il y a l'autre... Que tout le monde ignore. Et Eleonore fera tout pour que personne ne le découvre. Jamais.


Physique

Eleonore est une fille belle. Très belle. Une cascade de cheveux bruns, des yeux bleus-gris, une bouche pulpeuse, un air mutin, un nez en trompette... Mais il ne faut pas se fier à cette façade d'ange qui cache énormément de choses comme la maigreur de la brune, les bleus, les coupures qu'elle a pu se prendre dans les combats dans lesquels elle n'hésite pas à se jeter et où elle se défend plutôt bien. Elle a souvent un sourire moqueur sur les lèvres, un masque froid collé au visage qui cachent tellement de choses.
Sinon, la jeune fille met surtout des jeans, des minis shorts, des débardeurs, des bijoux et un maquillage qui n'est pas provocant mais qui l'embellit particulièrement et qui ajoute seulement à son côté froid etc. Et, pour une raison inconnue, les profs n'aiment pas trop ce maquillage.


Histoire

Eleonore est née dans la région française qu'est le Québec. Les premières années de sa vie, elle fut exactement la petite fille que ses parents attendaient. Joyeuse, choyée, gentille... Elle avait tout ce qu'elle voulait par ses parents ce qui lui donnait parfois un côté petite princesse à qui on a envie de coller des baffes, mais dans l'ensemble, elle correspondait plutôt aux attentes de son monde. Mais quel monde ? Il vous faudra attendre avant de comprendre... Donc, Eleonore était la petite fille que ses parents attendaient. Mais le bonheur ne durent jamais. Et la réalité se chargea rapidement de faire redescendre les parents sur terre lorsque la brune entra à l'école élémentaire.


Lorsqu'Eleonore pénétra pour la première fois dans la classe de CP elle était assez joyeuse. Elle était en compagnie de deux garçons et une fille. Elliot, Maxime et Lucy. A eux quatre, il formait un groupe déjà très soudé malgré leurs jeunes âges. Cependant, alors qu'elle allait s'installer aux côtés de Lucy au troisième rang, la petite fille sentit un regard lourd dans son dos. Elle tourna la tête, ses tresses d'enfant sage volant autour d'elle. Elle vit que le regard qui la fixait depuis maintenant quelques instants, appartenait à un petit garçon aux cheveux blonds et aux yeux sombres. Eleonore ne le trouva pas sympathique et pourtant ne réagit pas, l'ignorant simplement. Adrian, dès la première récréation, la provoqua en étant méchant. Mais ses plans tombèrent à l'eau lorsque la fillette l'ignora encore. Ce petit jeu dura un mois jusqu'à ce que Maxime lui conseille de commencer à se défendre. Et Eleonore suivit ses conseils. Pour la joie d'Adrian, elle commença à répondre a ses provocations et ses insultes. Difficilement dans les premières semaines. Puis avec de plus en plus de facilité. Le petit garçon décida donc de passer le cran au dessus et de pousser Eleonore à ce battre avec lui. Mais Eleonore ne réagissait pas. Jusqu'à ce qu'il trouve son point faible. Ses trois meilleurs amis et particulièrement Lucy qu'elle considérait comme sa soeur. Un matin de décembre, au lieu de s'en prendre a Eleonore il s'en prit à la petite rousse qu'était Lucy. Il n'eut pas besoin d'attendre plus longtemps. Eleonore se jeta sur lui et ils entamèrent le premier combat d'une longue série. Ce fut là qu'Eleonore vécut sa première bagarre. Bagarre dont elle ressortie perdante. Pour la première fois, Eleonore comprit ce qu'était l'humiliation. Et elle jura de se venger. Ce fut cette année là qu'elle commença le karaté, ayant dans l'espoir qu'un jour, elle pourrait mettre Adrian à terre. A partir de là, l'image de petite fille parfaite de la brune se fissura pour finir par se briser totalement alors qu'elle était en CM1. Elle s'était prit un nombre de punitions incalculable pour ses nombreuses joutes verbales violentes et bagarres destructrices avec Adrian. Bagarres dont elle ressortait parfois vainqueur, parfois vaincue. Adrian était son pire ennemi. Ils adoraient se chercher, se battre et s'insulter. Ils étaient d'ailleurs réputés dans leur école pour cela. Et paradoxalement, Eleonore ne supportait pas qu'une autre personne qu'elle se batte ou insulte Adrian. Plusieurs élèves c'était d'ailleurs prit des baffes, coups de poings et autres pour ces raisons.

Mais Eleonore finit par déménager dans une autre région du Canada alors qu'elle était en CM2. Ce serait mentir que de dire qu'elle n'avait pas eu un léger pincement au coeur à l'idée de quitter Adrian et leurs combats qui lui plaisaient malgré tout. Bref. Déjà a cette époque, elle et ses amis avaient bien changés, en partie à cause d'Adrian. Et leurs parents avaient de moins en moins de contrôle sur eux. Pour autant, suite aux menaces, supplications, caprices et crises de colères, les parents des quatre amis avaient décidés de tous déménager dans le même quartier. Quartier anglais d'ailleurs. Ce fut a partir de ce moment là que Eleonore commença la guitare et participa à ses premières compétitions de karaté. Ses cours lui avaient énormément servis durant ses combats contre Adrian et elle ne voulait pas abandonner cette discipline qui lui avait tant servie. Elle était devenu rapide et agile et avait appris a taper dans quelques points vitaux, ce qui lui permettait de parfois gagner contre des poids lourds.

Donc les quatre amis déménagèrent dans ce quartier, mais ils ne s'attendaient pas à de tels bouleversements dans leurs vies.

Je vais vous replacer un peu les événements avant de continuer sur une note plus tragique... Lucy, Elliot, Maxime et Eleonore ont 14 ans. Ils font partis de cette jeunesse dorée et décadente qui ne respecte rien, jouis de ses privilèges et oublie tout. Ils fument déjà, boivent parfois, passent leur temps à faire n'importe quoi et se retrouvent en cours deux jours sur cinq. Ils se firent d'ailleurs renvoyés de deux établissements. Et c'est donc en ce jour du 7 juin 2014 que la vie d'Eleonore bascula.

Music Theme

Elliot me pressa d'aller voir ce que Lucy foutait. Ça faisait déjà dix minutes que nous l’attendions en bas de son immeuble. Et comme disait Maxime, le bus qui passait toutes les heures, lui, ne nous attendrait pas ! Et notre cher ami avait vraiment envie d'aller patiner. Je ronchonnais mais monta, finalement, jusqu'à l'appartement de l'oncle de Lucy. Je passais la porte et appela le nom de mon amie. Plusieurs fois. Seul le silence me répondit. Je fronçais les sourcils, intriguée et réfléchis aux endroits où ma meilleure amie pourrait se cacher. Elle montait souvent sur le toit lorsque quelque chose n'allait pas. Je montais rapidement les escaliers quatre à quatre et ouvris la porte du toit avant de me figer. Non... Ça ne pouvait pas être Lucy... Pas sur le bord de ce parapet, tremblante, prête a faire le dernier des voyages. Lucy dû m'entendre puisqu'elle se retourna vers moi les larmes aux yeux. Je fis non de la tête lentement avant de tendre la main à Lucy, doucement, comme pour ne pas l'effrayer. Cependant, la jeune rousse répondit avec un doux sourire mais des larmes pleins les yeux :

"-Non Ele. Ce n'est pas la peine. Cette décision, je l'ai prise seule et je ne reviendrais pas dessus. Juste... Sache que je t'aime tout comme j'aime Elliot et Maxime. Vous avez fait de ces dernières années les meilleures de ma vie. Mais tout à une fin... Après tout... "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." Mon sursis est juste arrivé à terme... Au revoir Eleonore. Et n'oublie jamais. Je t'aime."

Puis elle ferma les yeux et tandis que mes jambes se mettaient enfin en marche pour courir vers elle, la retenir, l’empêcher de faire la plus grosse et la dernière connerie de sa vie... Elle sauta. Je regardais longtemps le lieu où mon amie avait disparue, incapable d'y croire. J'allais me réveiller c'était sûr et certain... Elle ne pouvait pas nous abandonner, pas comme ça, pas maintenant. Je restais longtemps les ongles s’enfonçant dans mes paumes jusqu'au sang, la tête baissée, mes genoux s'écorchant dans le gravier du toit qui avait vu ma meilleure amie mourir... Et je n'étais pas capable de pleurer. Pas capable de réfléchir. C'était impossible. Enfin je sentis les larmes me coulaient sur les joues. Bientôt, ce fut les bras de Maxime qui vinrent me chercher, complétement amorphe. Incapable de quoi que ce soit. Mon corps se retrouva dans une ambulance, Maxime et Elliot a mes côtés. Puis bientôt nous fûmes placés dans une chambre d'hôpital. Mais je n'étais pas là. J'étais toujours sur le toit face à Lucy. Et je savais que désormais plus rien ne serait pareil. Plus jamais. Et qu'on aurait de la chance si on finissait tous par sortir de là.

Suite à la mort de Lucy, les trois autres ne furent plus jamais les mêmes. Maxime commença à se droguer pour oublier, Elliot mettait sa vie en danger de toutes les façons possibles tandis qu'Eleonore... Ne réagissait plus. A rien. Ils passaient toujours un maximum de temps ensemble. Eleonore fut la première à se relever. Lentement. Après des mois où elle n'avait pas ouvert la bouche. Un matin de mars 2015, Elliot qui buvait à côté d'elle l'entendit prononcée deux phrases d'une voix rauque basse et cassée par des mois de silence où elle s'était fait muette, à tel point que ses amis s'étaient demandés si elle reparlerait un jour. Et pourtant ce matin, assise dans l'appartement miteux, vide et cambriolé, dans les bas quartiers, assise entre un Elliot qui buvait à la bouteille et un Maxime qui décuvait, elle parla :

"-Elle aurait voulu qu'on continue à vivre. Passe la bouteille Elliot."

C'est ainsi qu'Eleonore commença à se reconstruire tout en essayant d'aider ses deux meilleurs amis. Elle avait a son tour sombrer dans la cigarette, la baise et l'alcool, tout ça pour oublier. Mais au moins, elle faisait quelque chose. Cependant, ses parents prirent la pire décision de leur vie lorsqu'ils s’aperçurent des déboires de leur fille unique. Celle de l'envoyait dans un Pensionnat en France, très stricte qui selon eux la "redresserait" et lui ferait surmonter tout ça. Ils en avaient entendu parler dans le journal ainsi que par le bouche-à-oreilles. Ils avaient donc décider d'essayer d'y envoyer Eleonore. Grossière erreur. Autant vous dire que les parents de la jeune fille vivaient les pires mois de leur vie. Eleonore fuguait, répondait, leur volait de l'argent... Elle avait décidé de leur rendre la vie impossible comme vengeance, car elle savait qu'elle n'avait pas le choix. Elle ne voulait surtout pas abandonner Elliot et Maxime. Mais elle n'eut pas le choix. C'est ainsi qu'en septembre 2015 elle prit un avion direction la France. S'en voulant à mort. Mais ayant prit une grande décision. Elle abandonnait peut-être ses frères de cœur... Mais elle était celle qui s'était relevée la première. Alors elle vivrait. Pas pour elle. Pas pour Lucy. Pour eux quatre. Elle vivrait à fond... Même si elle devait en crever.


Hors Jeu


Où as tu trouvé le forum: Je suis là depuis quelques temps maintenant !
Quelle sera ta fréquence de présence: Comme d'hab
Une suggestion ? : Nop






Codé avec amour par Sasha



Dernière édition par Eleonore P. Whitby le Lun 10 Aoû - 13:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur Mcdermott
Directeur
Directeur
avatar

Messages : 1078
Age : 38

Feuille de personnage
Statut: directeur
Nombre de point défis: 10/2000
Autre compte: /

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Sam 8 Aoû - 0:51

Il me faudrait une explication comment les parents ont entendu parler du pensionnat je te reconnais bien a choisir ce vava

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-pensionnat.forumactif.org
Eleonore P. Whitby
Elève
Elève
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Sam 8 Aoû - 11:36

Modifié très cher !!! Je savais que l'ava te plairait... Mais arrête de baver, paraît que c'est pas bon pour le clavier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Grayson
Professeur
Professeur
avatar

Messages : 1348

Feuille de personnage
Statut: professeur d'anglais
Nombre de point défis: 40/2000
Autre compte: non

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Dim 9 Aoû - 21:37

Je déteste déjà ton personnage !
C'est dit Very Happy

La seule chose que je nuancerais, c'est le fait qu'elle se défende bien en combat alors qu'elle est vraiment maigre. On a beau être malin ou doué, quand on est a 40Kg tout mouillé contre 1m80 70kg il y a des choses qu'on ne peut pas faire :p

Après, je dois dire que venant d'une fifille à ses parents se retrouve à se battre dès le cp pour juste un regard, c'est vrai que ça fait un peu jeune et un peu "sorti de nulle part". Je sais que je l'ai pré-validé pour ta chère tête blonde, mais il a posé des pré-dispositions. C'était un peu plus progressif. Je ne suis pas contre, mais ça ne peut pas arriver direct comme ça boom.

Et pareil, comment ils ont entendu parler du pensionnat.
Et ce sera bon pour moi ♥️

_________________
Silence is a true friend who never betrays
J'ai volé mon âme à un clown
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milleetunevies.forumactif.org/
Ilian Burns
Elève
Elève
avatar

Messages : 615
Age : 26

Feuille de personnage
Statut: Lycéen
Nombre de point défis: 130/2000
Autre compte: /

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Lun 10 Aoû - 11:14

Bienvenue :-D

_________________

I don't care what you say...
Présentation - Mes liens - Ma boîte
Crédit code : Rian - Realize
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonore P. Whitby
Elève
Elève
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Lun 10 Aoû - 13:31

Merci Ilian !

Sasha : C'est le but qu'elle soit détestée c'est plus marrant !
Par contre pour comment ses parents ont entendu parler du Pensionnat je vais me répéter mais je l'ai mis
Eleonore P. Whitby a écrit:
Celle de l'envoyait dans un Pensionnat en France, très stricte qui selon eux la "redresserait" et lui ferait surmonter tout ça. Ils en avaient entendu parler dans le journal ainsi que par le bouche-à-oreilles. Ils avaient donc décider d'essayer d'y envoyer Eleonore.
Bref je modifie le reste et je te préviens quand c'est fait ^^

Edit : Modifié ! J'ai tenté de mettre un peu de progression mais on était d'accord avec Nath, avec quelqu'un comme Adrian ça aurait était dur que ca prenne six mois ^^
Pour son aptitude au combat, j'ai essayé de trouver une explication (pas forcément la meilleure mais bon). Si tu trouve encore que c'est pas crédible, dis moi, j'y réfléchirais plus ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Grayson
Professeur
Professeur
avatar

Messages : 1348

Feuille de personnage
Statut: professeur d'anglais
Nombre de point défis: 40/2000
Autre compte: non

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Lun 10 Aoû - 15:34

Héhé, et bien c'est parfaitement réussi !
Bon, du coup ça me va beaucoup mieux Smile

   

   


   Félicitations
   
     Félicitations
     Eleonore

   


   
Tu as mon approbation. J'adore ton prénom, pour de multiples raisons. Ta fiche est particulièrement intéressante, et je suis ravie de te voir nous rejoindre. Tu es donc

   PRE-VALIDEE
   

   

_________________
Silence is a true friend who never betrays
J'ai volé mon âme à un clown
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milleetunevies.forumactif.org/
Eleonore P. Whitby
Elève
Elève
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Lun 10 Aoû - 15:44

Merci beaucoup !!!
Je peux te demander pourquoi tu adores ce prénom ? (C'est de la curiosité tu n'es pas obligée de répondre ^^)


Dernière édition par Eleonore P. Whitby le Mar 11 Aoû - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha Grayson
Professeur
Professeur
avatar

Messages : 1348

Feuille de personnage
Statut: professeur d'anglais
Nombre de point défis: 40/2000
Autre compte: non

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Lun 10 Aoû - 16:23

Hmm c'est une très bonne question. Je l'ai pas mal utilisé, du coup ça crée des liens. Un de mes personnages principaux s'appelle Eleanore. Héhé

_________________
Silence is a true friend who never betrays
J'ai volé mon âme à un clown
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milleetunevies.forumactif.org/
Eleonore P. Whitby
Elève
Elève
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Mar 11 Aoû - 12:14

Ah oui effectivement c'est proche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur Mcdermott
Directeur
Directeur
avatar

Messages : 1078
Age : 38

Feuille de personnage
Statut: directeur
Nombre de point défis: 10/2000
Autre compte: /

MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Mar 11 Aoû - 14:24


Encore du boulot pour moi je vais devoir veillé à ce que vous vous entretuez pas
Tu es officiellement Admis!
Tu logeras dans la chambre jaune


Tout d'abord, bienvenue parmi nous. J'espère que tu t'amuseras en notre compagnie et que tu prendras plaisir à RP avec nous. Tu es peut être inscrit mais ça ne veut pas dire que tu peux te reposer, bien au contraire!

Afin de t'intégrer commence par faire ta Fiche de lien.
Tu peux commencer à visiter le pensionnat et prévoir tes futurs RPs ainsi qu'organiser ta chambre et te renseigner sur les Emplois du temps ainsi que les heures de cours.


Tu peux également créer ta boite aux lettres et oui dans le pensionnat pas de téléphone portable même pour les professeurs, mais chaque profs et élèves ont leur boite avec leur clef ou ils mettent les courriers à envoyer.

Nous demandons également désormais de remplir le profil et la feuille de personnage si ce n'est pas encore fait. (et oui on a envie de te connaître un peu plus!). Pense aussi à recenser ton avatar afin qu'une célébrité ne soit pas prise deux fois.

Sur ce je te souhaite de bien apprendre et étudier sur le forum et de surtout bien t'amuser !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-pensionnat.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   Mar 11 Aoû - 14:27

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eleonore Pipper Whitby - "Les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis." [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat :: Formulaire d'Inscription :: Dossier d'inscription :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: