Un pensionat des années 50 de nos jours.
 
Forum en reconstruction inscriptions ouvertes mais il faudra attendre un peu pour RP

Présentation de Sam Dubois ! [Terminer]

 :: Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Jeu 26 Nov - 13:16



Dossier de Sam Dubois

Avec pour Alter Ego: Hero fiennes-tiffin












Etat civil


Nom : Dubois
Prénom : Sam
Age : 10 ans
Option : musique
Classe : 6éme année
Inscription de son plein gré ? non
Code : Ok! Validé


Caractère

Je ne suis pas du genre à bavarder pour un oui ou pour un non, tout à une raison et de ce fait je ne parle que quand je suis vraiment obligé. Je reste souvent dans mon coin, jouant en solitaire, se mêlant très rarement aux autres, je suis catégorisé comme étant asociale. Pourtant, j'ai beaucoup essayé d'interagir avec les enfants de mon âge, mais il faut croire que l'on n'a pas la même logique. J'ai pratiquement tout le temps des propos déplacer face aux événements, si bien que si je vois quelqu'un tombé et se faire mal, ma réaction ne sera pas de rigoler ou de lui demander s'il va bien, mais plutôt de lui dire qu'il sera en retard pour le prochain cours. En parlant d'étude, voilà quelque chose que je n'aime pas vraiment, j'angoisse facilement à l'intérieur de ces salles de classe, stressant à chaque interrogation. Je fais tout pour ne jamais y aller, me cacher pour y échapper. Le sport est de loin la matière que je haïs le plus, mais aussi c'est une chose très dangereuse pour moi, je suis prêt à tout pour ne pas y aller. Une fois, je m'étais volontairement cassé le poignet pour avoir une dispense. La douleur, voilà quelque chose que j'idolâtre par-dessus tout, en ressentir me prouve que je suis toujours en vie, en recevoir de la part de quelqu'un me fait croire que je le mérite même si je n'ai rien fait. Je sais que quelque chose cloche chez moi, mais j'essaye de cacher cette partie là au plus profond de mon être pour éviter que les personnes me regardent comme une bête de cirque.


Physique

Que dire sur mon physique ? J'ai la tête d'un enfant sage, celui qui se rapproche de l'ange. Des habits soigneusement enfiler, qui si l'on regarde de plus près me montre comme étant un riche. Mes cheveux parfaitement coiffé et d'un brun tirant des fois sur le foncer, mes yeux de couleur bleu-vert recherche sans cesse un endroit inconnu se trouvant au sol. Je ne suis ni grand ni petit, on peut dire que je suis juste dans la norme, contrairement à mon poids qui est bien bas. Je marche de façon discrète ce qui m'aide pour m'enfuir d'une quelconque salle de classe. Je ne possède ni muscle ni envie d'en avoir, je déteste le sport et une raison la plus évidente sont les vestiaires. C'est un vrai supplice de devoir se déshabiller devant tant de personnes et cela me rappelle mon passé encore trop douloureux. Plusieurs cicatrices se baladent ici et là sur mon corps, barrant mon dos et mes articulations. Je suis l'auteur de celle présente sur mes bras, exprimant ma haine contre cette vie des plus sinistres.  


Histoire

Je suis né comme toutes personnes normalement constituer, d'une mère et d'un père en Angleterre. Pour l'instant, tout commençait bien, j'héritais une famille des plus normal dans un milieu moyen. Mes premières années d'existence c'était passé avec joie et amusement, apprenant à marcher, à parler et à faire des bêtises comme un enfant de bas âge.

Il fallait croire que je ne possédais pas de chance, car tout ce petit monde avait éclaté en un éclair, je n'avais que trois ans quand les problèmes avaient commencé. C'était une nuit des plus normal, j'étais tranquillement en train de dormir dans mon petit lit avec une barrière m'empêchant de tomber par terre et de se faites me faire mal. D'un coup j'avais entendu du boucan, ma mère pleurait à grand poumon, elle était rentrée dans la chambre. Je m'étais réveillé et la regardait sans comprendre quoi que ce soit. Elle préparait mon sac, je me rappelais d'une odeur étrange présent dans la pièce, un mélange que jamais je n'avais senti. Puis elle m'avait regardé, ses yeux n'étaient pas ceux que je connaissais, ils ne reflétaient pas de joie ou de gentillesse, la peur et l'angoisse étaient très présentes. "On va faire une balade" Voilà ce qu'elle m'avait dit avant de me prendre et de m'installer dans la voiture, mon père était déjà à l'intérieur, quelque chose de rouge était présent sur ses vêtements. J'étais beaucoup trop jeune pour comprendre que c'était du sang, pour comprendre que la ballade allait durer longtemps, que je ne reverrais plus mes amies, les voisins et le reste de la famille, nous étions en fuite pour une chose que mes parents avaient faite. Je me rappelais que l'on avait laissé la voiture avant de prendre le train, que nous avions changé de pays.

Par la suite, la France était notre nouvelle maison, je n'avais aucun problème pour m'adapter à ce changement. Ma mère avait vite trouvé un métier, mais mon père avait du mal à s'habituer, il devenait de plus en plus distant et commençais à boire. Vint alors, un cauchemar supplémentaire, les violences verbale s'installèrent dans notre famille, au début c'était contre ma mère, puis cela c'était retourné vers moi. Les bousculades avaient vite pris placent, les poings s'étaient rajouté emmenant encore plus de terreur dans ma vie. Je n'avais que cinq ans, quand tout ceci c'était empiré de plus en plus. Une fois, j'avais failli y rester.

Jusqu'à l'accident, ce terrible jour qui restera graver à jamais dans ma mémoire, celui où mon père était allé trop loin. Il avait voulu faire de moi sont objet, alors qu'il allait commencer, ma mère était rentré. Elle avait réagi au quart de tour, fonçant sur mon père pour l'empêcher de me violer, me sauvant par la même occasion. Ils s'étaient battus devant moi, mon paternel avait été assommer et ma jolie maman m'avait emmené dans sa chambre. Je la revoyais chercher quelque chose sous les habits et en ressortir un revolver. "Reste là mon ange, tout sera terminé" Elle m'avait souri tout en parlant, je la voyais sortir de la chambre d'un pas déterminé, le silence et la peur m'avaient habité avant que plusieurs détonations s'étaient faits entendre, j'avais sursauté à cause du bruit qui avait été si soudain. Ma mère était vite réapparu et m'avait demandé de fermer les yeux, ce que j'avais fait. Mais pendant qu'elle me portait en dehors de la maison, la curiosité avait été plus fort, j'avais ouvert les paupières, découvrant mon père effondré à terre, le sang s'échappant de plusieurs plaies que parsemais son corps. Le monstre qui me faisait peur était mort, je ne pouvais pas imaginer mieux que de vivre seulement avec ma mère.

Enfin c'est ce que j'avais cru, je me souviens que nous n'avions pas pris la voiture, que ma mère avait beaucoup marché. Ma mère avait toujours été croyante, si bien que l'église de la ville nous avait tendues les bras. Elle était rentrée et m'avait demandé de m'asseoir sur un banc. J'étais trop loin pour réussir à comprendre ce qu'elle disait aux nones et au prêtre. Je sais que l'une d'elle m'avait couché dans un lit trop grand pour moi et m'avait bercer. Le lendemain, aucune nouvelle de ma mère, j'avais beau demander où elle était passée, je n'avais eu le droit à aucune réponse. Une dame à l'allure sévère était venu me chercher, je ne comprenais rien du jour au lendemain, j'étais passé d'une famille à orphelin. C'était bien après que j'avais compris que ma mère m'avait abandonné, j'étais trop jeune pour comprendre que c'était uniquement pour mon bien, qu'elle s'était livrée à la police et qu'elle ne voulait pas que j'aille en famille d'accueil, voulant que je puisse avoir une vraie famille. Les nones avaient seulement dit que j'avais été trouvé dans la rue et que je ne connaissais pas mon nom. Elles m'avaient coloré mes cheveux en brun plus foncé pour que personne ne puisse vraiment me reconnaître.

Je n'étais pas resté longtemps à l'orphelinat, mais le peu que j'y étais, cela avait été affreux, j'avais du mal à communiquer avec les autres, j'étais tout le temps mit à l'écart. Mon comportement avait beaucoup été affecter de ce que j'avais vécu. J'avais alors, une fois de plus, été sauver par un couple qui ne pouvaient pas avoir d'enfant, c'étaient ce que l'on peut dire des riches vivants dans une belle et grande maison. La jeune femme avait tout de suite été attirer par ma bouille d'ange et l'homme avait été impressionné par ma façon de parler "avec des mots compliquer".

Voilà où j'avais vécu tout ce temps, au sein d'une nouvelle famille. Je croyais pouvoir enfin tourner la page et par la même occasion effacer le passé. Mais malheureusement, c'était impossible, ce qui était fait ne pouvait pas être oublié en un éclaire. Ce n'était pas facile de les appeler maman et papa. Le premier mot me rappelait l'abandon et le deuxième c'était le monstre. Le jeune couple n'étaient pas comme eux et les interpeller avec ces mots, je ne pouvais pas, je prononçais seulement leurs prénoms même s'ils ne comprenaient pas vraiment pourquoi, ils me laissaient faire. Puis l'école avait été obligatoire, j'avais essayé de paraître normal, mais cela avait été un échec.

Le CP avait été le déclenchement à toute cette tiraillerie, je me faisais mal pour ne pas péter un câble devant tout le monde, mais je bouillonnais de l'intérieur, toute cette douleur que je ne pouvais pas exprimer, toute cette peine que j'avais peur de montrer. À un moment donné j'en avais eu marre, je m'étais mis à répondre à ma maîtresse et le coin m'avait vite accueillis. Les autres commençaient à m'embêter, je les laissais faire.

CM1, c'est là que cela avait le plus dégénérer, à chaque fois que je franchissais le portail, mon ventre me faisait atrocement souffrir, je ne voulais plus y aller, non, je ne pouvais pas. Alors, je commençais à faire le malade, restant au chaud dans les bras de Lorraine, ma mère adoptive. Mais Mathieu, mon père adoptif, avait vite compris ma comédie et cela ne marchait plus. Le sport avec les vestiaires collectifs, jusqu'à là j'avais toujours réussit à me changer dans les toilettes, mais ce maître-ci avait vu mon manège et m'en empêchait. Alors, je fuyais le cours, me cachant dans l'établissement, évitant d'être retrouvé. Et puis l'idée m'avait effleuré l'esprit, prenant mon courage à deux mains, je m'étais cassé volontairement le poignet droit. Cela avait été calculateur, j'étais droitier et de ce fait je ne pouvais pas noter mes cours. J'étais resté quelque mois à la maison, cela avait été superbe, des vacances.

CM2, alors que je me mordais ou me tirait les cheveux pour me dépenser, j'avais découvert l'existence des lames, je ne voulais pas en finir, mais j'avais enfin trouvé un moyen de déverser ma colère. Je m'enfuyais beaucoup plus souvent de l'école, on me retrouvait dans les réserves ou les placards. Je recevais des punitions, des lignes à copier, chose que je ne faisais pas. On me mettait au coin, mais cela ne m'atteignait pas vraiment. J'étais seul en récréation, je faisais semblant que j'aimais cela, mais j'enviais les enfants normaux, ceux qui possédaient des amis et qui n'avaient pas vécut ma vie.

Pour la sixième, mes parents adoptifs avaient décidé de m'envoyer en pensionnat, tout en me disant que s'était pour mon bien. Traînant ma valise derrière moi, j'étais prêt à fouiller tous les recoins de l'endroit, je devais trouver un lieu où me cacher.


Hors Jeu


Où as tu trouvé le forum : Le hasard à jouer son rôle à la perfection
Quelle sera ta fréquence de présence : Je suis en phobie scolaire et de ce fait tout le temps à la maison, du coup je jongle entre deux forum de rp, un jeux vidéo, mes séries et la rédaction de mon livre ^^"
Une suggestion ? nop






Codé avec amour par Sasha

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 253
Age : 19
Elève
Jeu 26 Nov - 16:50
Bienvenue mais tu dois choisir une option (viens en musique on va se marrer).

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Jeu 26 Nov - 17:00
Hey ! Merci pour ton accueil ! J'ai rajouté la musique en options du coup X'D
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1076
Age : 38
Directeur
Jeu 26 Nov - 19:38
Bienvenue Voldemort enfant je me trompe? Ta fiche me convient mais je vais attendre sasha.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Jeu 26 Nov - 19:41
Hey ! Non tu ne te trompe pas ! C'est bien Voldy ^^"

Oki dac !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Grayson
Professeur
avatar
Messages : 1343
Professeur
Ven 27 Nov - 22:13
Hellu!
Je me demande juste pourquoi il a un nom de famille Français alors qu'il a une famille Anglaise. C'est un nom donné par l'Orphelinat ou pas? Smile


  Félicitations
  Sam

 
Tu as mon approbation. Bien que autant de Drama dans une seule fiche ça frôle le péché d'orgueil, c'est cohérent, je ne peux donc pas t'embêter Very Happy

PRE-VALIDE


 
©️cec

_________________
Silence is a true friend who never betrays
J'ai volé mon âme à un clown
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Ven 27 Nov - 22:24
Merci pour la prés-validation !

Alors c'est parce que la famille Dubois l'a adopter et donc, il hérite de leur nom de famille ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1076
Age : 38
Directeur
Ven 27 Nov - 22:32



Dossier de Sam Dubois

ADMIS


Modus Operandi


Bienvenue cher élève,

Maintenant que tu as été admis, afin de t'intégrer commence par faire ta  Fiche de lien.
Tu peux commencer à visiter le pensionnat et prévoir tes futurs RPs ainsi qu'organiser ta chambre et te renseigner sur les Emplois du temps  ainsi que les heures de cours.


Tu peux également créer ta  boite aux lettres et oui dans le pensionnat pas de téléphone portable même pour les professeurs, mais chaque profs et élèves ont leur boite avec leur clef ou ils mettent les courriers à envoyer.  

Nous demandons également désormais de remplir le profil et la feuille de personnage si ce n'est pas encore fait. (et oui on a envie de te connaître un peu plus!). Pense aussi à recenser ton avatar afin qu'une célébrité ne soit pas prise deux fois.




Codé avec amour par Sasha


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ilian Burns
Elève
avatar
Messages : 613
Age : 27
Elève
Sam 28 Nov - 1:16
Bienvenu ici ^^
(Un tit jeune :-p)

_________________

I don't care what you say...
Présentation - Mes liens - Ma boîte
Crédit code : Rian - Realize
Revenir en haut Aller en bas
Sasha Grayson
Professeur
avatar
Messages : 1343
Professeur
Sam 28 Nov - 10:40
Jeune mais coriace !

_________________
Silence is a true friend who never betrays
J'ai volé mon âme à un clown
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Sam 28 Nov - 20:27
bienvenue Wink
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 253
Age : 19
Elève
Sam 28 Nov - 22:27

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Présentation de Rose lewis terminer
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat :: Corbeille-
Sauter vers: